Petite forme marionnettique, abordant avec poésie et légèreté le dernier voyage.

Ce spectacle est une libre adaptation d’un texte du poète anarchiste Gaston Couté qui croquait avec tendresse et justesse la vie des petites gens.

Propos

Une petite vieille va de son fauteuil à la porte qu’elle n’arrive pas à ouvrir. Découvrant le public, elle le prend à parti et partage avec lui son quotidien où le passé et le présent s’entremêlent. Elle s’évade avec volupté dans ses souvenirs et les fait revivre avec tellement de force qu’ils finissent par prendre corps devant nos yeux… Avec lucidité et espièglerie, elle aborde le dernier voyage.

Slider

Petit mot sur l’Auteur

Gaston Couté, Poète libertaire et chansonnier français né en 1880, originaire de la Beauce, a connu très jeune un grand succès dans les cabarets de Montmartre en 1900. Il y clame avec son accent tendre et gouailleur, son mépris des conventions sociales, sa rancœur et sa tendresse. Subversif et respectueux, il donne la parole aux plus démunis et ses textes, 100 ans plus tard, résonnent encore avec force. Farouchement marginal, épris de liberté, antimilitariste, il participe aux journaux anarchistes de l’époque et sonne le tocsin des révoltes. En 1905, le vent tourne , les portes des cabarets se ferment et il meurt en 1911 dans la misère, à l’âge de 31 ans.Comme Jehan Rictus, son équivalent citadin, sa voix est celle de la misère et de la révolte . Elle fait partie de ces voix vraies qui ne s’éteindront jamais et quand on croit que sa flamme fragile vacille, il y a toujours quelqu’un pour la ranimer.

Mise en scène et interprétation : Hélène Rosset et Olivier Lehmann

Conçu pour les adultes, ce spectacle est aussi très apprécié par les enfants ( à partir de 8 ans ) pour son côté très visuel. D’une durée de 20 minutes, il est présenté dans la roulotte de la Cie ( pour 14 spectateurs ) ou en salle ( voir détail sur la fiche technique ).

Crédit Photo ; Fabrice Ranoux